Archives 2013

La culture anti prêtre

La culture anti prêtre du laïcisme américain

POSTED ON 12 NOVEMBRE 2013 BY DANIEL HAMICHE IN AMERICATHO, CATHOPHOBIE

Hier, Bill Donohue, président de la Catholic League, a fait paraître un communiqué qui en dit long sur la culture cathophobe et anti prêtre qui règne aux États-Unis… Le goût du lucre n’est pas étranger à tant de fausses dénonciations de prêtres, mais le laïcisme qui progresse aux États-Unis – comme en France… – fait feu de tout bois.

Deux informations dans la presse de ce jour démontrent avec toute évidence qu’aucun prêtre catholique n’est à l’abri. N’importe qui peut accuser un prêtre d’agression, qu’importe à quand elle remonte, et s’en sortir impunément.

Le Père John P. Paul a démissionné de ses fonctions de curé de la paroisse Our Lady of Calvary de Philadelphie [Pennsylvanie]. Il a démissionné a cause du stress émotionnel qu’il a éprouvé. Pendant tout le temps où il fut prêtre, aucune accusation n’a jamais été portée contre lui (il fut ordonné en 1972). Mais voici qu’à l’improviste, il est accusé d’avoir abusé de deux garçons en 1968 quand il était séminariste. C’est drôle que les deux supposées victimes aient attendu 45 ans pour porter plainte, et les deux en même temps, pas moins.

Lire la suite de La culture anti prêtre

Signification pédophilie moindre chez les Prêtres

L'Observatoire de la Christianophobie

Le 15 05 2013 avec 23 Commentaires

Extraits du blogue de l’abbé belge Éric de Beukelaer http://www.christianophobie.fr/opinion/belgique-je-crois-que-je-vais-aller-buter-un-cure

La pédophilie n’a touché qu’une minorité du clergé catholique et elle sévit bien ailleurs – à commencer dans les familles. Il n’empêche, ce qui a eu lieu au sein d’une Église dont le « core business » est la défense des plus petits, mérite l’opprobre. Outre que l’abus sexuel est un sordide délit, quand celui-ci est commis par un « homme de Dieu » – cela est particulièrement grave: En plus de la souillure du corps et de la confiance envers l’adulte, c’est toute la relation à la Transcendance qui est salie.

Lire la suite de Signification pédophilie moindre chez les Prêtres

La lettre des Janette contre toutes les religions

Je ne peux pas cliquer sur "J'aime" la "Lettre des Janette pour la charte des valeurs" parce que Madame Bertrand et ses cosignataires sont encore sous le choc de l'hégémonie de l'Église du Québec jusqu'en 1960. Depuis lors, elles n'ont pas réussi, en 50 ans, à se rendre compte que cette hégémonie a complètement disparu du Québec. L'Église s'est volontiers retirée sans fracas, sur la pointe des pieds. Mais Mad. Bertrand dit qu'on n'est pas à l'abri d'un retour en force de cette même hégémonie de l'Église au Québec. Je me demande sur quoi elle fonde cette crainte, alors qu'une vague de persécution des Chrétiens sans précédent se produit actuellement à grande échelle dans les pays orientaux.

Lire la suite de La lettre des Janette contre toutes les religions

LA DESTINÉE POUR UN CATHOLIQUE FACE À CELLE DES PERSONNES DU NEW AGE

Nous choisissons nos activités selon nos talents, lesquels définissent nos intérêts. Face aux dictats des sociétés humaines, il y a des normes qui correspondent plus ou moins à qui on est. Je me rends compte qu'ici ceux qui font des études plus poussées en sciences humaines, comme l'enseignement, sont susceptibles de ne pas être reconnus, d'autant plus que, pendant qu'ils étudient, ils perdent le pas. Il y a un âge pour chaque chose : pendant qu'ils étudient, les autres se taillent une place bien ancrée; il y a aussi le fait qu'ils coûtent plus cher en arrivant sur le marché du travail. Et la roue tourne, de façon inéluctable.

Deux exemples : je connais plusieurs Ph.D. en philosophie, en sciences de l'environnement, de l'éducation, etc. qui n'ont jamais réussi à se trouver un emploi dans leur domaine, qui ont dû se résigner à faire humblement autre chose (v.g. bibliothécaire, sacristain, cultivateur, chauffeur de taxi, traducteur à la pige, etc.). D'autre part, je connais un nombre important de personnes qui font de l'argent comme de l'eau parce qu'ils ont choisi (selon leur talent) des carrières payantes, qui n'exigent pas d'études supérieures. Il y a ceux qui travaillent avec ce que j'appelle un doctorat honorifique (doctorat de premier cycle) : médecins (j'en ai connu qui gagnaient beaucoup d'argent tout en étant alcooliques et qui arrivaient souvent saouls au travail), dentistes, notaires, avocats (qui, eux, ont le titre de Maître), fiscalistes, etc., etc.

Dans une perspective humaine, cette souffrance est aberrante. Le "New Age" fait la sourde oreille devant la destinée éternelle proposée par le Christianisme, qui dépasse notre entendement naturel. Elle réduit notre vie dans l'au-delà à constituer Dieu et à s'y fondre, une agglomération indéfinie d'entités sans identité personnelle. Bref, c'est une approche panthéiste, vieille comme le monde, approche qui a depuis belle lurette été démontrée fausse par la philosophie (on ne peut atteindre l'infini en additionnant indéfiniment du fini; deux infinis s'excluent).

Lire la suite de LA DESTINÉE POUR UN CATHOLIQUE FACE À CELLE DES PERSONNES DU NEW AGE

STRUCTURE DE BASE DU CHRISTIANISME

L’ÊTRE HUMAIN, ÊTRE FINI, DEVANT L’ÉTERNITÉ INFINIE

Dieu, de toute éternité, a décidé de créer l’univers visible et invisible. Un Dieu infiniment tout puissant, mais aussi infiniment humble et Amour infini. Il créa des êtres spirituels comme lui, des êtres intelligents et volontaires, capables d’aimer librement, soit les anges et les hommes. Les hommes n’étant pas de purs esprits, mais hommes et femmes et fils ou filles, sont vraiment son image et sa ressemblance, plus humbles que les anges. Dieu ne pouvait créer des êtres d’une intelligence et d’une volonté infinies, à la liberté infaillible.

Lucifer, pour être entièrement responsable de son opposition à Dieu, devait d’abord avoir pleine conscience d’être sa créature et connaître tous les attributs de son créateur, soit la toute puissance, l’humilité et l’amour. Pleine conscience aussi des conséquences de son possible refus d’être ravalé au rang des derniers, soit le malheur éternel, la solitude, le repli sur soi. Une grâce spéciale a dû lui être accordée étant donné que sa décision allait engager son destin éternel. Il n’accepta pas d’être moins apprécié que tous les autres anges ainsi que les humains, et en plus de les servir, entraînant à sa suite d’autres anges. Il est fort difficile de comprendre que l’être créé le plus intelligent de tous n’ait pas admis son propre état de créature et que le Dieu tout puissant est aussi tout humble et tout amour.

Au premier couple, sans enfant encore, engageant ainsi toute la race humaine, sans exclusion aucune, Dieu présenta son Évangile, à savoir qu’il leur offrait la possibilité de participer à sa vie intime trinitaire. Lucifer, de son côté présenta, comme on le sait, son projet de vivre sans Dieu, centré sur sa propre valeur. Pour parer à la faillibilité de la liberté limitée, créée d’Adam et Ève, Dieu leur donna une grâce spéciale pour saisir tout l’enjeu et toutes les conséquences de leur décision, positive ou négative.

Lire la suite de STRUCTURE DE BASE DU CHRISTIANISME

Les religions, sources de division?

Un vieux dicton dit que les religions divisent. Cela conduit à des chartes d'état laïque, areligieux.

Faudrait discerner quelle religion est source de division.

Dans la quasi-totalité des religions, il y a une règle d'or: «Ne fais pas aux autres ce qui tu n'aimerais pas qu'on te fasse». Cependant, le christianisme est le seul à formuler cette règle non pas en négative ("Ne fais pas aux autres"), mais en positive : «Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux» (Lc 6,31).

Les églises chrétiennes ont le même évangile (c'est justement l'évangile d'aujourd'hui): « Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l'autre. A celui qui te prend ton manteau, laisse prendre aussi ta tunique. Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas à celui qui te vole. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. » Cela est en nette opposition aux nombreuses sourates musulmanes qui commandent de tuer l'infidèle. Le site suivant vous en donnera un aperçu : http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080610045818AAI1IZF

Plusieurs personnes affirment que ces sourates sont sujettes à interprétation. C'est qu'il n'y a pas d'unité parmi les musulmans. Ils n'ont personne pour créer cette unité. Je ne sais pas ce que les musulmans qui se déclarent pacifistes font de ces sourates meurtrières du coran. Savez-vous qu'à tous les jours, des chrétiens sont décapités par des islamistes? Vous pouvez faire des recherches sur internet pour le constater.

Par ailleurs, les faits rapportés, dont la crédibilité est bien établie, ne peuvent être sujets à interprétation, par exemple la crucifixion du Christ.

L'indifférence par Gérard-André Deniger

Texte très révélateur de l'attitude humaine face à la démesure qu'on laisse s'installer sournoisement, soit en fermant les yeux ou en gardant le silence ou en se bouchant les oreilles !!! À lire jusqu'au bout !!! et faire circuler car ça fait réfléchir !!! g.-a.d.

Il ne faut pas rester indifférent !

Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.
Texte de Martin Niemöller (1892-1984)

Un homme dont la famille faisait partie de l'aristocratie allemande, avant la seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de grandes usines et de propriétés. Quand on lui demandait combien d'allemands étaient de véritables nazis, il faisait une réponse qui peut guider notre attitude au regard du fanatisme.

« Peu de gens sont de vrais nazis, disait-il, mais nombreux sont ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore plus nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention. J'étais l'un de ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient une bande de cinglés. Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder et de laisser faire. Soudain, avant que nous ayons pu réaliser, ils nous possédaient, nous avions perdu toute liberté de manœuvre et la fin du monde était arrivée. Ma famille perdit tout, je terminai dans un camp de concentration et les alliés détruisirent mes usines. »

La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre d'environ vingt millions de personnes. La majorité pacifique n'était pas concernée.

Lire la suite de L'indifférence par Gérard-André Deniger

À propos de la réincarnation et de la résurrection

Je crois que les questions de morale nous empêchent de se centrer davantage sur l'essentiel du fait historique chrétien, celui de la résurrection de Jésus-Christ, le premier-né d'entre les morts. Ce fait historique est de nature à enrichir le fait de la réincarnation : ressusciter n'est-il pas se réincarner ?

 La résurrection du Christ a été de tout temps, depuis 2000 ans, mise en doute, tellement c'est incroyable. Les premiers incrédules devant ce fait sont les proches eux-mêmes du Christ. J'aimerais suggérer ici un document qui tente de surmonter cette difficulté de croire en ce phénomène historique. En voici la référence internet : http://www.eudmtl.org/nvntlight/nl03200404.htm



J'aimerais également suggérer le visionnement de l'ensemble des vidéos de François Brune. Particulièrement celle sur la communication des vivants et de ceux qu'on appelle les morts : http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=lXZl40pMLQ0



Et particulièrement aussi, la vidéo où François Brune parle de la réincarnation (à noter à partir de la 8e minute du début de la vidéo, lorsqu'il parle d'une sorte d'osmose entre tous les personnes humaines décédées et celles encore sur terre — ce qu'on désigne par la « communion des saints, des baptisés » — formant un grand corps dont la personne du Christ est la tête, dont toutes parties interagissent entre elles) : http://www.youtube.com/watch?v=2QduHWHdR8o

Lire la suite de À propos de la réincarnation et de la résurrection

Les guérisons obtenues par l'intercession des Saintes et des Saints

Les guérisons obtenues par l'intercession des Saintes et des Saints à considérer par rapport aux phénomènes paranormaux. Deux exemples de guérisons miraculeuses à intégrer dans notre recherche du monde invisible.


Le miracle qui a mené à la canonisation du frère André

Bien des personnes voulaient connaître le miracle qui a été approuvé par le Vatican, donnant ainsi le feu vert à la canonisation de frère André. La famille de la personne miraculée voulait se tenir loin des médias afin de laisser toute la place au frère André à qui lʼon attribue l'intercession pour la guérison miraculeuse. La direction de lʼOratoire Saint-Joseph a décidé dʼen publier le récit dans la revue LʼOratoire. Il sʼagit dʼun Canadien, victime dʼun accident grave sur la route à la fin des années 1990. Il était alors âgé de 9 ans.

Un accident terrible, une guérison miraculeuse

« Un enfant roulant à bicyclette est heurté par une automobile. Le diagnostic des médecins indique un traumatisme crânien sévère. Les jours passent et le garçon est toujours dans le coma. Les médecins informent alors les parents que la situation devient critique. Le décès de lʼenfant est imminent. Pendant quʼà lʼhôpital, on retire les tubes qui maintiennent la respiration du jeune homme; des amis de la famille sʼarrêtent à lʼOratoire Saint-Joseph du Mont-Royal. Dans leur prière, ils demandent au bienheureux frère André la guérison complète du garçon. Ils rapportent à la famille de lʼhuile de Saint-Joseph, une médaille ainsi quʼune image de prière au frère André. Inspirés par cette démarche de foi, les parents prient le bienheureux frère André de permettre à leur enfant de recouvrer la santé.

À la surprise générale, une amélioration inattendue se produit. Malgré le retrait de lʼappareil respiratoire effectué quelques jours plus tôt, le jeune peut à nouveau respirer de lui-même. Les signes dʼamélioration se multiplient et le garçon sort du coma au bout de trois semaines. À partir de ce moment, sa condition ne cesse de progresser. Dans les semaines qui suivent, le garçon se remet rapidement de son grave accident. Ses parents accueillent cette guérison comme une grande faveur obtenue grâce à lʼintercession du frère André. Le jeune homme, aujourdʼhui dans la vingtaine, se porte bien et mène une vie active.

Lire la suite de Les guérisons obtenues par l'intercession des Saintes et des Saints

Le Cardinal Marc Ouellet dans la liste des « salopards »

À la veille d'un conclave où l'ancien Archevêque de Québec, le Cardinal Marc Ouellet, est un papabile, le SNAP l'a inscrit dans sa liste des douze « salopards ». L'on peut parler ici d'une forme d'acharnement contre l'Église.

À mon avis, France Bédard, qui s'acharne sur le Cardinal Ouellet, me semble exagérer quand elle tente de faire la preuve dans les médias des sévices sexuels subis il y a déjà plusieurs lunes. Il est très difficile de discriminer la part des dommages venant d'un acte de pédophilie des autres dommages dont souffre la population en général. Dès lors, il est facile de dramatiser et d'amplifier les dommages causés par les délits sexuels subis et de tomber dans une forme d'hystérie collective. De plus, il y en a qui ont plus de « résilience » que d'autres.

Le phénomène de la pédophilie est de 1 % chez les gens d'église contre 4 % dans la population en général. C'était la coutume du temps de ne pas judiciariser les délits sexuels. Sur dénonciation, la police arrêtait des prêtres ou des laïcs, mais cela n'allait pas plus loin. Quant aux prêtres, l'évêque s'en occupait : semonce, changement de milieu. C'était accepté comme tel dans le temps. N'y a-t-il pas là une forme de jurisprudence ? Aux avocats de se lever et de se prononcer.

Lire la suite de Le Cardinal Marc Ouellet dans la liste des « salopards »