Mes propres articles

Spiritualité personnelle & Pratique communautaire

Une nouvelle façon de pratiquer sa religion est apparue depuis la Révolution tranquille au Québec. Et ailleurs dans le monde, depuis mai ’68. J’ai senti, d’abord en moi-même, puis pressenti chez les gens que je côtoyais cette vague de refus d’entendre et de subir le discours moralisateur de l’église catho, le seul que l’on connaissait et vivait à l’époque, avant l’apport d’autres religions, dont celui dit du Nouvel Âge. Particulièrement dans le domaine de la sexualité d’après, entre autres, le discours des gens qui m’interpelaient. Encore vrai aujourd’hui. Pensons seulement aux récentes déclarations du Cardinal Marc Ouellet.

Je me suis mis alors à dénoncer cette religion fondée sur l’ignorance, la peur, la punition, comme dit une auteure d’un site Web (http://pages.videotron.com/brodel/). À écrire et à tenter d’innover. De trouver un moyen de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bassin, comme je me disais à l’époque. Ce qui m’a amené à la publication sur Internet de mon livre en 2003, livre dont les idées principales étaient déjà jetées dès 1963.

Lire la suite de Spiritualité personnelle & Pratique communautaire

Mon leitmotiv

Il n'y a d'obligatoire que la liberté : c'est la condition nécessaire au développement de tout être humain. Cette liberté rend possible la capacité de penser par soi-même, base de l'ouverture à l'autre. Ainsi, dans un échange d’idées, chacun peut avoir un point de vue différent sans pour autant rompre la communication.

Et aussi, pas d'identité sans liberté.

Enfin, le fondement de la vraie liberté est d'abord l'obéissance à Dieu.

Sept doctorats de premier cycle au Québec


Mise à jour le vendredi 1er mars 2013




1. M.D. doctorat de premier cycle en médecine http://www.etudes.umontreal.ca/index_fiche_prog/145010_desc.html

2. D.M.D. doctorat de premier cycle en médecine dentaire

3. Pharm. D. doctorat de premier cycle en pharmacie



Référence qui vaut pour les trois doctorats de premier cycle qui précèdent : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grade_universitaire. Puis choisir au Canada.



4. O.D. Enseignement universitaire de premier cycle conduisant au titre de docteur en optométrie
http://www.ooq.org/files/documents/Voirclair.pdf

5. D.M.V. doctorat de premier cycle en médecine vétérinaire

6. D.C. Docorat de premier cycle en chiropratique - 245 Crédits http://forum.votrechiro.com/doc/Chiropratique_UQTR.pdf

7. d.o. La durée de la formation en ostéopathie certifié (d.o.) est d'un minimum de 1250 heures.
D.O. En ce qui concerne la formation menant au doctorat en ostéopathie (D.O.), elle est considérablement plus élaborée que la certification au (.d.o.). Le doctorat en ostéopathie consiste d'un minimum de 5250 heures académiques (...). De plus, le Docteur en ostéopathie D.O., doit présenté et déposer une thèse à l'équivalence de 200 heures pour l'obtention de son titre de Docteur en ostéopathie.
http://www.ceoq.org/profil.html

À lire absolument comme description de l'injustice engendrée par les doctorats de premier cycle versus les doctorats de troisième cycle (Ph.D.) http://www.ledevoir.com/economie/finances-personnelles/101804/pourquoi-denigrez-vous-le-doctorat

La reconduction de plainte dans le cas d'une plainte d'abus sexuel contre soi ?

Mon commentaire complet à propos de l’article publié dans cyberpresse ce matin, article intitulé « Centres jeunesse : fausses accusations d'inconduite sexuelle »

Je me demande comment il est si facile d’accuser quelqu’un d’inconduite sexuelle à partir de simples allégations, même d’une seule personne. Dans l’article que je commente, ces allégations débouchent sur de fausses accusations trois fois sur cinq. C’est beaucoup.

Ces fausses accusations rejoignent presque celles retrouvées dans les causes de violence conjugale (deux fois sur trois). Quel est celui des abus sexuels par des prêtres et les religieux : un pourcentage encore plus élevé ? Quand on sait qu’il est démontré qu’il s’agit de 1% de la population des prêtres et non des 4% souvent mentionnés.

À quand les études exhaustives sur les fausses plaintes criminelles d’inconduite sexuelle au Canada (puisque le criminel relève du fédéral) ? Et surtout, s’il y a lieu, quelle loi criminelle faudrait-il amender (celle de méfait public ?) pour rendre aussi facile le port de plaintes à la police contre les faux dénonciateurs, particulièrement ceux reconnus par un jugement de Cour ? N’EST-IL PAS POSSIBLE D’INFORMER TOUS LES CITOYENS QUE TOUTE PERSONNE VICTIME D’UNE FAUSSE PLAINTE POURRAIT IMMÉDIATEMENT ALLER DÉPOSER UNE PLAINTE DE MÉFAIT PUBLIC À LA POLICE ?

Un avocat pourrait-il nous éclairer quant à la pertinence et à l’encouragement de cette forme de reconduction de plainte afin de limiter dans l’œuf les dégâts, y compris les poursuites en bout de ligne au civil pour les dommages causés ?

Jean-Paul Bachand, psychologue

Critique du livre "Le Plus Grand Secret" de David Icke

Références ajoutées le 22 février 2013 :

http://david.icke.free.fr/

https://secure.gn.apc.org/members/www.bilderberg.org/phpBB2/viewtopic.php?t=889


Merci François de me demander mon appréciation du livre de David Icke
« Le Plus Grand Secret »
.

C’est un livre fort bien documenté qui, conjugué avec d’autres qui traitent de sujets analogues, nous permet de mettre en perspective nos propres convictions et croyances et même de les confirmer. J’ai déjà, dans les années 60 et 70, lu d’autres livres du même genre, qui nous forcent à réviser nos positions. Par exemple, pour commencer le livre de l’écrivain Léon Bloy « Celle qui pleure ». Puis les prophéties de Nostradamus et celles de Malachie. Les ouvrages de De Fontebrune, commentant Nostradamus. À la télévision, Ésotérisme expérimental animé par Richard Gleen, etc.

Les déclarations de David Icke sur les récits analogues et antérieurs à propos de Jésus-Christ et des Églises chrétiennes, en particulier celle de l’Église catholique, ne permettent pas, à mon avis, de conclure que Jésus-Christ est un mythe, qu’il n’a jamais existé historiquement. Qu’il y ait eu des histoires mythiques rapatriées par les Évangiles en particulier, ne me dérange aucunement. Au contraire.

Cela me fait penser à la théorie de l’Évolution, qui démontre notre parenté avec les singes. Cela ne me dérange aucunement, puisque, selon la même théorie, il y a mutation d’une espèce à l’autre. Nous avons beau dire que nous descendons du singe, cela ne nous permet pas de conclure que nous sommes des singes.

Lire la suite de Critique du livre "Le Plus Grand Secret" de David Icke