eglise-nouveau-paradis

L’ÉGLISE, NOUVEAU PARADIS OÙ IL N’Y A PLUS DE MORT

Méditation du jour


La naissance de Jésus, après nous avoir fait apercevoir le but ultime de cette naissance en la personne du premier martyr, Étienne, soit le mystère, la merveille de la Charité prête à donner sa vie pour ceux que l’on aime, annonciateur du but pour lequel Jésus a pris chair, nous replace maintenant, au surlendemain de Noël, dans la perspective globale du Salut.

Marie Madeleine, une pécheresse à qui il a été beaucoup pardonné parce qu’elle a reconnu le Seigneur et lui a parfumé les pieds, trouve le tombeau vide : le mort n’y est plus. Son premier réflexe est que son corps a été enlevé; qu’il soit ressuscité est incroyable. Toute affolée, elle ne marche pas, elle court trouver Simon Pierre et Jean, le disciple que Jésus aimait.

Pierre et Jean courent à leur tour, Jean, transporté par l’affection, plus vite que Pierre, plus posé comme un chef.

Lire la suite de L’ÉGLISE, NOUVEAU PARADIS OÙ IL N’Y A PLUS DE MORT