enjeux-nos-vies-ici-bas-et-au-dela

LES ENJEUX DE NOTRE MONDE, DE NOS VIES, ICI-BAS ET DANS L'AU-DELÀ

Dieu, dit-on, est l’auteur de notre vie. Nos premiers parents jusqu’aux nôtres ont participé à cette création par la procréation. Cela n’est pas de foi, mais une simple question de logique.

Avant même Adam et Ève, la Trinité est donc nos premiers parents. En effet, ne dit-on pas « Notre Père qui es aux cieux » et que Marie, ayant conçu par l’Esprit Saint notre frère Jésus, Fils de Dieu, est notre Mère du ciel, la Nouvelle Ève.

Nous sommes donc, selon l’Esprit, collectivement les enfants de Dieu. Allusion au Corps mystique du Christ.

La meilleure façon de se représenter la Trinité incluant le Corps mystique de Jésus est de regarder au pied de la Croix Jésus, Marie et Jean. Quand, près de rendre le dernier souffle, il dit à sa mère, en lui montrant Jean, «Voici ton Fils » et à Jean, «Voici ta mère ». C’est beaucoup plus réaliste que de s’imaginer un Dieu abstrait, comme un petit vieux barbu flottant au-dessus des nuages.

En effet, en voyant Jésus sur la Croix, nous voyons aussi Dieu le Père. Jésus n’a-t-il pas dit « Qui m’a vu, a vu le Père »? En voyant Jésus, nous voyons Dieu le Fils. En voyant Marie, nous voyons l’Esprit Saint. En voyant Jean, nous voyons toute l’Église, tant celle de la terre, que celle du purgatoire, que celle du ciel. Tout le Corps mystique du Christ.

Posant notre regard sur la Croix, nous voyons aussi la colère de Dieu, colère appelé « son courroux » dans le Chant de Noël « Minuit Chrétien ». Oui, la colère du Père à la vue qu’un seul de ses enfants soit perdu par le rejet de Dieu de toute sa vie, au bénéfice de Lucifer. Jésus se tord de douleur. Et quant il remet son âme entre les mains de son Père, après s’en être senti abandonné, le voile du Temple se déchire, le tonnerre gronde, les éclairs fusent, les morts sortent de leur tombeau, expressions d’une grande colère en même temps qu’un grand bouleversement, de mort, due à Lucifer, vaincue.

La colère de Dieu face aux enfants qui l’excluent obstinément de leur vie soulève la question de la damnation éternelle. Comment une damnation éternelle est-elle possible? Il faut que la décision du damné d’exclure Dieu de sa vie soit claire et nette, voulue d’une façon délibérée, soutenue sur la terre comme dans l’au-delà. Sinon, cela n’a pas de bon sens.

Lire la suite de LES ENJEUX DE NOTRE MONDE, DE NOS VIES, ICI-BAS ET DANS L'AU-DELÀ