virginite-marie

La virginité de Marie : Essai d'interprétation

Marie met au monde un fils, le Fils de Dieu lui-même.

Pourquoi une vierge ? La seule entre toutes les femmes, depuis Ève jusqu’à la fin des temps. Qui enfante par l’opération de l’Esprit Saint ?

Une vierge dans les faits et non pas une vierge mythique comme il en existe dans d’autres cultures, qui aiment aussi les sacrifier aux dieux.

Pour comprendre la raison de cette réalité, il faut remonter à Ève qui a eu à faire le choix entre le Dieu Trinitaire ou Famille, tout humble par son Fils et le Dieu de l’orgueilleux Satan, obsédé par le Dieu tout puissant, ne pouvant admettre un Dieu qui préfère les êtres intelligents les plus petits, ceux des familles humaines qui lui ressemblent le plus.

Ève opta pour la proposition de Satan, nous dit l’Écriture. Elle entraina son mari, Adam dans ce choix. Ainsi, leur rapport d’amitié avec le Dieu Famille fut rompu. Mais déjà Dieu tenta de récupérer cette amitié. Déjà, il prit les devants. Une femme écrasera l’orgueil de Satan.

Cette faute, cette séparation d’avec Dieu, commise dès l’origine de l’humanité, devint héréditaire, de générations en générations, cela, jusqu’à la fin des temps. Pour rompre cette hérédité, Dieu se chercha une femme exclue de cette hérédité, dès sa conception. Une conception immaculée, totalement en lien avec Dieu, fidèle à Dieu, en pleine confiance en Lui. De sorte qu’elle a pu concevoir en chair et en os le Fils de Dieu, cela par Dieu lui-même, par la puissance de son Esprit.

Lire la suite de La virginité de Marie : Essai d'interprétation